Les insectes rampants

Les insectes rampants

La blatte

Les blattes sont également appelé cafards et préfèrent un microclimat chaud et humide. Ils établissent leurs nids et pondent leurs œufs de préférence dans des endroits secs comme les faux plafonds, les murs de séparation et derrière les fours et les réfrigérateurs. Pendant la journée, les cafards préfèrent rester cachés. 

On retrouve principalement la blatte germanique, la blatte orientale, et la blatte américaine.

Les blattes sont généralement des insectes assez grands. Leur taille peut varier de quelques millimètres à près de 100 mm chez les grosses espèces. La tête porte de longues et fines antennes formées d’un grand nombre d’articles. Ils ont de grands yeux composés. Les pièces buccales sont de type broyeur et elles se retrouvent à l’avant de la tête. Les membres de cet ordre ont un développement hémimétabole qui se déroule en trois étapes principales : l’œuf, la nymphe et l’adulte. Pendant la période de reproduction, les cafards femelles émettent des phéromones pour attirer les mâles.

La fourmis

La fourmi est un insecte social qui vit dans une fourmilière. Les fourmis font partie du même groupe que les guêpes et les abeilles (les hyménoptères). Il existe environ 14 000 espèces de fourmis dans le monde : fourmis rougesfourmis roussesfourmis noires.

 

  • Taille : de 0,75 à 5 mm
  • Poids : 1à 150g
  • Longévité : de quelques mois à 15 ans pour les reines en fonction des espèces
  • Reproduction : Ponte de plusieurs dizaines d’oeufs par jour
  • Régime alimentaire : Omnivore

La puce

La puce  est un petit insecte brun noir, piqueur et suceur, qui mesure de 1 à 6 mm. Grâce à ses pattes puissantes, la puce est capable de sauter haut et loin, jusqu’à 30 cm de distance.

48 heures après l’accouplement, la puce femelle commence à pondre des œufs à un rythme effréné dans la fourrure de l’animal hôte : 30 à 50 œufs par jour pendant une période qui peut aller jusqu’à 2 mois !

Les œufs se décrochent de leur hôte et tombent un peu partout dans la maison, en particulier là où se couche l’animal. Ils éclosent rapidement en larves, qui aiment vivre au calme dans des endroits sombres : rainures du parquet, fissures d’une plinthe, sous un tapis, dans les replis d’un canapé…

À leur tour, les larves se métamorphosent très rapidement en nymphes, puis en puces adultes. Au total, le cycle de reproduction de l’œuf à la puce adulte est très court (environ 3 semaines), ce qui explique la rapidité des infestations. La puce se nourrit du sang de son hôte, animal ou homme. Ses piqûres peuvent provoquer de fortes démangeaisons chez l’animal et chez l’homme. Certaines personnes peuvent également avoir des réactions allergiques.

La punaise de lit

Les punaises de lit sont attirées par la chaleur dégagée par les êtres humains, mais ne restent sur leur hôte que le temps de la morsure, soit quelques minutes au plus.

Ensuite, elles cherchent un refuge dans les endroits confinés obscurs, derrière les papiers peints, dans la literie, dans les fissures et dans les fentes des ouvrages en bois, sous les tapis, derrière les panneaux…où les femelles déposent leurs œufs, qui sont fixés dans les galeries.

La punaise de lit femelle dépose entre 5 à 12 œufs par jour et peut déposer jusqu’à 500 œufs au cours de sa vie.